Windows Azure met à disposition des entreprises les briques fondamentales au renforcement de leur capacité d’adaptation et de leur compétitivité, face à l’émergence de nouveaux acteurs dans un contexte d’économie mondialisée et de marasme. La nouvelle donne économique a engendré une mutation des mentalités et des enjeux aboutissant à une refonte de toute la supply chain IT qui repose sur une logique de maîtrise des coûts et une amélioration de l’efficience. Windows Azure, loin d’être une simple plateforme de Cloud Computing, s’inscrit dans cette démarche et accompagne les entreprises en leur fournissant un « IT as a service » (ITaaS) ou « utility computing » : il s’agit d’un ensemble de services consolidés, composés d’éléments applicatifs (machine virtuelle), matériels (data center), et humains (support et maintenance) nécessaires aux besoins variables d’une entreprise. Ce type de service se caractérise par le  « on-demand », ce qui leur permet de ne payer uniquement les services qu’elles utilisent.

Un site e-commerce n’échappe pas à cette problématique de coût au niveau de son système d’information, auquel s’ajoutent habituellement les coûts de stockage et de livraison (selon le niveau de franco de port), qui peuvent remettre en cause très facilement la pérennité de son business model. Windows Azure permet aux sites e-commerce de se concentrer sur leur cœur de métier et d’amoindrir leurs dépenses ; ces deux composantes s’intègrent dans un ensemble d’avantages :

-La montée en charge ou « scalabilité » leur permet de répondre à un trafic fluctuant au cours de l’année, du fait de pics de saisonnalité comme les soldes ou différentes fêtes (noël, nouvel an…). Les services IT suivent la croissance de l’entreprise, et la favorisent en améliorant le funnel de conversion, car ils évitent les interruptions. Plusieurs Scenarii existent :

-Se prémunir de la décroissance qui est souvent une donnée absente du raisonnement des clients du Cloud Computing, et pour cause, il est toujours difficile de se projeter dans un scénario qui présenterait un contexte négatif pour son entreprise. Puisque nous sommes passés d’une logique Capex à celle de l’Opex, aucun investissement n’a été nécessaire. Le e-commerce connaît une montée du nombre de concurrents qui exploite la facilité de mise en œuvre d’un site et le principe de la longue traîne. Il est parfois nécessaire de revoir à la baisse ses ambitions et repenser son business model.

-La flexibilité : Windows Azure est l’offre de Cloud Public la plus complète et la plus ouverte sur le marché, puisqu’il prend en compte différents supports Open Source et se trouve compatible avec de nombreux langages comme Ruby, Node.Js, Java…

-Le SoLoMo (Social, Local, Mobile) est une tendance actuelle, dont se doit d’être conscient tout acteur du monde e-commerce. Différents sondages d’opinions et différentes métriques convergent en ce sens : 34% des gens envisagent d’acheter des produits d’une marque via les réseaux sociaux, 73% des mobinautes seraient intéressés par des services géolocalisés, laissant entrevoir un marché potentiel important pour les e-commerçants qui développeraient et déploieraient des applications sur mobiles (Android, Windows 8, iOS…) via les services mobiles de Windows Azure. Une approche concrète de ces propos serait la possibilité pour le client de se faire livrer par le magasin de la marque le plus proche de lui, après géolocalisation, la seule limite étant votre imagination…

-Le BigData qui se caractérise par les « trois V », le volume, la variété et la vélocité est l’un des nouveaux enjeux majeurs du domaine IT. Windows Azure vous permet de stocker et gérer des données structurées (Queues, Tables) et non structurées (blobs) . Mais aussi analyser ces données brutes pour les transformer en informations utiles pour votre entreprise.

De nombreuses solutions e-commerce utilisent dèjà Windows Azure, à ce tritre voyez comme l'exploite Mohammed Bellamine, Chief Operating Officer chez LeGuide.com : « Lorsque nous avons fait le choix de Windows Azure, nous avons privilégié les critères techniques. Nous souhaitions mettre en place une infrastructure hybride qui nous permette d’enrichir notre propre infrastructure avec certaines fonctionnalités dans le cloud, comme l’hébergement de notre base images. Grâce à Windows Azure, nous sommes en mesure aujourd’hui de stocker près de 400 millions d’images et de gérer jusqu’à 700 images par seconde en pointe, avec des performances remarquables en upload.» (Déclaration durant les Techdays 2013). 

Pour résumer les problèmes et solutions qui figurent dans cet argumentaire :

 

 

L’avenir du e-commerce en France a de beaux jours devant lui, puisque selon la dernière étude de Forrester, les ventes en lignes passeront de 18 milliards à 30,6 milliards d'euros sur la période 2012-2017. Il est donc nécessaire de passer à une solution IT comme Windows Azure pour suivre cette croissance de manière agile.

Vous pouvez dès maintenant tester gratuitement Windows Azure pendant 90 jours.