Nous avons récemment dévoilé quelques améliorations concernant Windows Azure, et parmi celles-ci vous pouvez retrouver :

-Les services Mobiles : prise en charge Android, de la région d’Asie de l’Est, le contenu dev iOS

-Les services de rapport SQL : prise en charge du portail de gestion

-L’active Directory : prise en charge du portail de gestion Windows Azure, des utilisateurs et la gestion de domaine

-Le monitoring est disponible pour les services Cloud, les machines virtuelles, les sites webs et les services mobiles

-Le service Bus : nouvelle configuration des onglets et des métriques

-Le stockage : la possibilité de télécharger des blobs directement depuis le portail de gestion

-Les services Media : nouveau monitoring des métriques et nouvelles expériences de « création rapide »

-Les services Cloud : prise en charge des certificats, fichiers .cer

-La prise en charge de localisation pour 5 nouveaux langages

-La prise en charge du Store dans 22 pays supplémentaires

 

Toutes ces améliorations sont désormais disponibles, mais certaines d’entre elles peuvent être encore en version Preview.

 

Les services mobiles : Android, Région Asie de l’est, Contenu iOS

Nous avions promis avec la version initiale de la Preview publique des services mobiles Windows Azure que nous pourrions fournir une assistance de haute qualité pour les développeurs construisant des applications windows 8, windows phone 8, iOS et Android. Nous avons lancé l’année dernière une telle assistance pour Windows 8, puis nous avons rajouté ce service à Windows Phone et iOS.

Prise en charge Android

Nous sommes heureux d’annoncer la prise en charge des services mobiles pour la plateforme Android. L’Android SDK est disponible sur GitHub sous la licence Apache 2.0 et nous accueillerons volontiers toute contribution.

Pour créer une nouvelle application Android ou connecter une application Android existante à votre service mobile Windows Azure, il suffit de sélectionner l’onglet « Android » dans la vue Quick Start, puis appuyer soit sur le lien dessous « créer une application Android » soit « se connecter à une application Android existante ».

Peu importe les liens sur lesquels vous appuyez, ils s’étendront et afficheront des instructions étape par étape pour construire une application Android connecté avec votre service mobile Windows Azure.

Vous pouvez lire ce tutoriel de démarrage qui explique comment vous pouvez construire (en moins de 5 minutes) une simple liste de tâche pour une application Android qui stocke des données dans Windows Azure.

Notification Push Android

Les services mobiles Windows Azure facilitent l’ajout des notifications push disponibles sur vos applications, sans avoir de maux de tête. Afin d’envoyer des notifications sur vos appareils Android, enregistrez-vous sur Google Cloud Messaging en allant sur le lien suivant https://code.google.com/apis/console et récupérez la clé de l’API ; puis, collez la simplement sur l’onglet « Notifications Push » des services mobiles.

Après avoir rentré la clé de l’API, vous pourrez ensuite envoyer une notification de n’importe quel serveur crypté sous l’onglet « Data » en utilisant le code suivant :

push.gcm.send(registrationId, 'A new Mobile Services task', { 
     success: function(response) { 
          console.log('Push notification sent: ', response); 
     }, 
     error: function(error) { 
          console.log('Error sending push notification: ', error); 
     } 
});

 

Visitez le site Windows Azure Mobile dev Center pour retrouver tous les tutoriaux Android dans leur intégralité, qui couvrent les champs suivants :

-Prendre un bon départ avec les données

-L’authentification des utilisateurs

-Envoyer des notifications Push

Après avoir pris en main avec Android sur les services mobiles, nous vous encourageons à regarder de plus près deux échantillons Android supplémentaires pour les services mobiles : TicTacToe Leaderboard et Feedback.

 

Disponibilité des services mobiles dans la région d’Asie de l’Est

 

Nous avons aussi ajouté la possibilité de déployer vos services mobiles dans la région d’Asie de l’est de Windows Azure afin de réduire les temps de latence pour les applications avec vos clients en Asie.

Comme toujours, souvenez-vous de déployer vos services mobiles et Windows azure SQL Database dans le même data center afin de réduire le temps de latence.

Très bon contenu développeur iOS

Plus tôt en novembre, nous avions révélé que les services mobiles Windows Azure prenaient en charge iOS. Nous avons récemment invité Brent Simmons, le fameux développeur iOS et créateur de NetNewsWire pour essayer les services Mobiles.

Si vous n’avez pas encore essayé les services mobiles, joignez Brent et suivez sa superbe série de vidéos concernant la construction d’applications iOS avec les services mobiles.

Continuez de donner du feedback !

Les mises à jour pour ce qui a trait aux services mobiles sont le résultat direct de vos feedback. Visitez notre page  uservoice pour mentionner ce que vous souhaiteriez voir ajouté, envoyez-nous un email pour nous présenter votre application et posez vos questions sur notre forum à chaque fois que vous rencontrez un problème.

Gestion des services de rapport SQL

Vous pouvez désormais créer et gérer les services de rapport SQL depuis le portail de gestion de Windows Azure (il n’était pas supporté par le nouveau portail en HTML). Le service de rapport SQL vous offre la possibilité de charger des rapports préconçus, voir les métriques à travers les rapports que vous gérez, administrer les permissions utilisateurs pour qu’ils puissent accéder ou non aux rapports, données et dossiers. Pour commencer, créez un service de rapport SQL en sélectionnant Nouveau>SQL reporting>Création rapide.

Une fois créée, l’onglet « Création rapide» vous fournit une information utile pour vous afin de commencer, en incluant des liens vers des outils et des articles sur MSDN susceptibles de vous aider :

Vous pouvez surveiller le nombre moyen et  maximum de rapports traités dans le tableau de bord de votre service de reporting SQL. Vous pouvez ajouter des utilisateurs et gérer les permissions en utilisant les onglets « Utilisateurs » et « Eléments ».

Intégration Active directory 

Nous avons fait  de grandes améliorations récemment en apportant la gestion des identités pour les entreprises à Windows Azure. Les entreprises qui s’inscrivent à Windows Azure en tant qu’organisation (en créant un nouvel active directory Windows azure ou en s’inscrivant sur Windows Azure avec leur ID office 365) trouveront désormais plusieurs nouvelles fonctionnalités sur le portail de gestion Windows Azure :

 

-La possibilité de créer et gérer des comptes utilisateurs dans votre Active Directory Windows Azure

- Authentification téléphonique à deux facteurs pour les utilisateurs qui se trouvent être des administrateurs globaux dans Windows azure Active Directory

-la possibilité de synchroniser les utilisateurs depuis un Active Directory on-premise

-La possibilité d’établir des sessions uniques Windows Azure (et d’autres services Microsoft comme office 365) en utilisant Active Directory Federation services.

 

L’onglet Active Directory dans le portail de gestion Windows Azure vous autorise maintenant de voir tous les répertoires que votre compte est en train de gérer, aussi bien que créer et gérer des utilisateurs, des domaines et les paramètres d’intégration d’Active directory.

Pour une meilleure explication de la nouvelle prise en charge de l’Active directory, lisez le post d’Alex Simons sur le blog Azure. Vous verrez très prochainement une amélioration de la prise en charge de l’AD.

 

Disponibilité du monitoring pour les services Cloud, des sites webs, des services mobiles et des VMs

Nous avons rendu possible une nouvelle fonctionnalité de la préversion qui vous laissera la possibilité de surveiller vos applications web. La disponibilité du web monitoring vous aide à mieux comprendre le temps de réponse et la disponibilité de vos applications web depuis différentes régions du monde.

Cette caractéristique est disponible pour les sites web et les services mobiles en mode « réservé », les services Cloud dans un environnement de production, et pour les VMs.

Vous pouvez essayer « la surveillance de point de teminaison web » qui autorise les protocoles http/https qui peuvent être testés depuis différentes localisations. Par exemple, pour surveiller votre site web, redimensionner le site web en mode réservé, puis naviguez sur la page de configuration du site web.

Sur la page de configuration, allez sur la section « Surveillance » : 

La section Surveillance vous autorise à ajouter plusieurs URLs que vous souhaiteriez surveiller. Ajouter un nom pertinent pour chaque URL et sélectionnez une localisation qui vous intéresse. Vous pourrez tester jusqu’à 3 localisations différentes. Après avoir sauvé la configuration, l’URL du site Web sera testé toutes les 5 minutes depuis chaque localisation configurée.

Les résultats des tests peuvent être vu sur le tableau de bord du site aussi bien que sur l’onglet Surveillance :

La disponibilité est contrôlée à partir des codes de réponse http et du temps de réponse. Le site Web est considéré comme « down » quand le temps de réponse est supérieur à 30 secondes ou le statut du code http est supérieur à 400.

Les mêmes fonctionnalités sont disponibles pour les machines virtuelles, les services mobiles et les services Cloud

Améliorations sur le service Bus

Avec cette sortie, nous avons ajouté de de nouvelles capacités à l’expérience du service bus. Tout d’abord, le nouvel onglet configuration pour les files d’attente et Sujets vous permettent désormais de modifier les propriétés du Runtime pour ces entités. Nous vous autorisons aussi d’activer ou de désactiver les sujets et files d’attentes en fonction de  la granularité des états d’envoi et de réception :

 

 

Nous avons aussi ajouté plus de métriques sur le tableau de bord des files d’attente, sujets et inscriptions. Ils incluent des ajouts aux comptages d’opérations et d’erreurs.

Nous avons aussi amélioré significativement le contenu sur la page Création rapide aussi bien que fournit la possibilité de télécharger les exemples de solution qui présentent comment construire des applications utilisant les files d’attente des service Bus, des sujets et relais.

Amélioration du stockage

Vous pouvez maintenant télécharger des fichiers de stockage Blob  directement depuis la fenêtre du portail de gestion Windows Azure. Depuis votre page compte de stockage, allez sur l’onglet Containers afin de lister vos containers. Puis, cliquez sur le nom du Conteneur pour aller sur la liste des blobs. Vous pouvez sélectionner n’importe quel Blob et cliquer sur le bouton « Téléchargement un objet Blob » de la barre de commande afin de le télécharger directement depuis le navigateur.

Cliquer sur ce bouton créera un URL temporaire utilisant une signature d’accès partagée et déclenchera un téléchargement depuis le navigateur dans un nouvel onglet.

Une autre amélioration est la possibilité d’éditer le méta datas et propriétés des blobs au sein du portail en utilisant la commande « Modifier un objet Blob » :

Sur cette fenêtre, vous pouvez voir les propriétés pertinentes des blobs et les méta datas définies par les utilisateurs. Vous pouvez aussi éditer quelques propriétés tels que les types de contenu aussi bien que les méta datas clés.

 

Amélioration de service médias

Une mise à jour de media services de Windows Azure

Surveillance des métriques le streaming on-demand

Media Services de Windows azure vous permet facilement de diffuser de la vidéo on-demand (et bientôt en live) – sans avoir à installer votre propre serveur de streaming. Le dashboard de media services affiche désormais la surveillance des métriques pour le on-demand.

Améliorer le contenu et les échantillons

Nous avons aussi mis à jour la page de démarrage de Services Media et avons ajouté quelques liens utiles aussi bien que quelques extraits de code que vous pourrez facilement copier-coller pour commencer à intégrer les tâches de Services Media Windows Azure dans vos solutions existantes :

Par exemple, l’extrait de code « téléchargement d’une vidéo par programmation » montrera comment vous pouvez programmer le téléchargement d’un fichier vidéo dans votre compte media services de Windows Azure (même si cela inclut votre nom de compte + la clé dans l’extrait afin que vous puissiez littéralement le copier-coller).

Amélioration de services du Cloud

Dans les versions précédentes du portail de gestion Windows Azure, vous ne pouviez uniquement charger un certificat PFX. Nous avons donc pris en compte vos avis et ce portail pourra désormais supporter le chargement de la clé publique du certificat.

La localisation dans 5 langues supplémentaires

Nous avons ajouté la prise en charge de 5 nouvelles langues : Russie, Corée, portugais, Chinois simplifié, Chinois traditionnel. Vous pouvez sélectionner la langue que vous voulez utiliser depuis l’icône de globe en haut du portail :

 

Windows Azure store supporte 22 nouveaux pays

Nous avons aussi étendu la prise en charge de Windows azure Store à 33 pays (à partir des 11 derniers pays pris en charge). Windows azure store vous permet d’utiliser des services Microsoft et non-Microsoft.

Vous pouvez dès maintenant tester gratuitement Windows Azure pendant 90 jours.

@WindowsAzureFR

Source : http://weblogs.asp.net/scottgu/archive/2013/03/04/windows-azure-updates-android-support-sql-reporting-services-active-directory-more.aspx