Note éditoriale : cet article a été rédigé par Stéphane Goudeau. Vous pouvez vous rendre sur la page originale en cliquant sur le lien suivant : http://bit.ly/11AiHI2

J’ai eu de multiples occasions de m’intéresser aux possibilités qu’offre Azure pour SharePoint (dans le cadre de la récente Conférence SharePoint, mais aussi dans le contexte de projets menés par certains de nos clients). Je profite d’un récent échange pour partager mes réflexions sur ce sujet.

Le déploiement SharePoint 2013 sur des Machines virtuelles Windows Azure peut offrir plus de flexibilité et d'options sur les scénarios suivants : 
• Développement SharePoint, pré-production et environnement de test : En réduisant les coûts et les temps de mise en place de ces environnements et en permettant à l’IT d’offrir ce type de capacité à la demande, Azure est une plateforme particulièrement adaptée à ce type d’usage. L’étude de cas du Groupe Telenor en offre un exemple très représentatif. 
• Sites Internet publics et extranet pour les partenaires et fournisseurs : Ce type de scénario n’est pas couvert par Microsoft Office 365. L’utilisation d’Azure permet donc de déployer ces sites sur une infrastructure Cloud évolutive et sécurisée. 
• Développement d’application spécifique intégrée avec SharePoint : Certains de nos clients souhaitent créer des sites SharePoint intégrant des applications spécifiques. Le code correspondant, fondé sur l’utilisation du « SharePoint Object Model » peut ne pas être supporté sur Office 365, car lié au système ou ayant besoin d’un niveau de confiance trop élevé. Par conséquent, SharePoint Server déployé dans Azure permet d’offrir une dimension Cloud à ce type d’application. En outre, SharePoint 2013 présente un modèle de développement d’Application Cloud afin de créer des applications autonomes . Ainsi, aucun code personnalisé ne s'exécute sur les serveurs SharePoint : toute la logique personnalisée peut être déportée. Ce nouveau modèle présente de multiples intérêts. Il est fondé sur les standards du Web (HTML5, CSS 3.0, JavaScript, REST, JSON, OData, …). Le développement est indépendant de la cible de déploiement, même si la plateforme Azure, compte-tenu de sa richesse et de sa flexibilité, reste la cible de déploiement à privilégier (modes « Auto Hosted » : déployé automatiquement dans Azure et « Provider Hosted » : pouvant être hébergé dans Azure). Enfin, les applications hébergées dans Azure peuvent totalement interagir avec SharePoint en communiquant via le modèle objet CSOM (Client Side Object Models) ou des appels REST. 
• Scénarios SharePoint + BI (Business intelligence) dans Azure : L’intérêt du BI c’est de pouvoir se poser une infinité de questions et d’y répondre dans le minimum de temps. Comment prendre des décisions rapidement à partir de données de fabrication, social media, ventes régionales et télémétrie de ventes externalisées ? Comment disposer des outils permettant d'être guidé dans l'établissement de corrélations et de conclusions ? Comment permettre à un Directeur des Finance de clôturer un exercice en disposant instantanément d'un tableau de bord en avec une assurance sur l'exactitude des données ? Comment offrir exploration et visualisation rapide, respect de l’intégrité, simplification de l'administration, analyse des données provenant de sources hétérogènes ? Comment répondre au mieux à toutes ces questions grâce à la mise en place de services BI sur une infrastructure hautement disponible ? L’utilisation de Machines virtuelles Windows Azure pour héberger des applications décisionnelles critiques (pilotage des ventes, du risque, de la performance, des canaux de la relation client), permet à nos clients de déployer des fermes de serveurs SharePoint et d’offrir le « scale out » des composants BI tels que SQL Server Analysis Services (SSAS), SQL Server Reporting Services (SSRS) ou Excel Services, dans un environnement hautement disponible et avec une consommation adaptée à la demande. Grâce à leur capacité mémoire étendue, les nouveaux types de VM (A6, A7) s’inscrivent totalement dans ce type de scénario.

Le document “SharePoint 2013 on Windows Azure Infrastructure Services” propose des recommandations pour déployer et opérer une ferme de serveurs SharePoint hébergée sur une infrastructure de services Azure. Sa lecture peut être complétée par la réutilisation de scripts PowerShell d’installation et de configuration récemment publiés dans le référentiel Windows Azure PowerShell Samples GitHub. Enfin, ce sujet vient de faire l’objet d’une session au Teched North America 2013 : “IaaS: Hosting a Microsoft SharePoint 2013 Farm on Windows Azure”.

 

image