Note éditoriale : Cet article a été écrit par Stéphane Goudeau (Architecte Cloud Microsoft).Vous pouvez retrouver l'article original à l'adresse suivante : http://blogs.msdn.com/b/stephgou/archive/2014/02/17/developpement-avec-les-api-de-monitoring-metriques-alertes-et-autoscaling.aspx

Voici une synthèse des principaux éléments de l’épisode 131 du Cloud Cover Showque je vous encourage vivement à regarder.

Dans cet épisode, Chris Risner présente les dernières nouveautés d’Azure et donne la parole (et l’image…) à Stephen Siciliano, Program Manager dans l’équipe Windows Azure afin qu’il nous présente l’API Azure Monitoring Service. Cette API propose une interface de supervision permettant de lire et configurer les métriques, alertes et règles d’autoscaling sur les Cloud Services, Virtual Machines, Web Sites, et Mobile Services.

Au programme du chapitre « news » Chris aborde de multiples sujets :

·         Mode Staging des Azure Web Sites

·         Support d’une configuration Always On pour les Azure Web Sites

·         Supervision et alertes pour les Azure Web Sites et Azure SQL Database

·         Version disponible pour une utilisation en production du service Windows Azure Hyper-V Recovery Manager

·         Support du framework HTML/javascript cross-platform Mobile et sites web SensaTouch dans les Azure Mobile Services

·         Et enfin et surtout, support du standard de l’industrie du paiement par carte à puce PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard)

Mais revenons au thème principal de cet épisode du Cloud Cover Show. Dans cette session, Stephen Siciliano nous présente la librairie Windows Azure Monitoring Services Management Library NuGet à travers de multiples démonstrations en nous expliquant comment utiliser l’API :

·         MetricsClient pour retrouver les définitions et valeurs des métriques associées aux services Azure

·         AlertsClientpour retrouver et afficher des incidents et des règles sur les alertes

·         AlertsClientpour créer des définitions d’alertes

·         AutoscaleClient pour définir un paramétrage d’autoscaling pour un Azure web site

·         AutoscaleClientpour définir des règles d’autoscaling sur des métriques personnalisées qui ne sont pas disponibles directement depuis le portail Azure

Cette nouvelle librairie s’annonce prometteuse, elle facilitera grandement la mise en place de mécanismes de supervision Windows Azure.

Les liens d’informations techniques associés à cet épisode sont les suivants :

Vous trouverez ci-après quelques copies d’écran de la vidéo associée à cet épisode…

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image